Un secret de grand-mère à (re)découvrir !
Par son odeur et son goût, la sacro-sainte cuillerée d’huile de foie de morue a toujours rebuté les palais les plus délicats. Pourtant, sous ses apparences peu appétissantes, cette huile précieuse, extraite du foie d’un gros poisson évoluant dans les mers froides de l’Atlantique et réputé pour sa chair, concentre des nutriments et acides aminés rares dans notre alimentation.

Un trio de nutriments gagnant !
Hautement enrichi en vitamine D, en vitamine A et en omega3, ce complexe nutritionnel généralement préconisé pour renforcer le système immunitaire agit sur l’ensemble de l’organisme. Sa teneur en vitamine D participe à la croissance et à la minéralisation du capital osseux, la vitamine A joue un rôle dans les fonctions visuelles et cérébrales, tandis que les oméga 3 favorisent le maintien d’une tension artérielle et d’un niveau de cholestérol normaux.

De la recette traditionnelle à la science moderne…
Connue pour soulager les raideurs articulaires (arthrite, rhumatismes) qui surviennent avec l’âge, l’huile de foie de morue est également utilisée pour les sportifs dans la guérison des fractures. Certains ont recours à ses bienfaits pour pallier aux carences en vitamine D, d’autres pour prévenir des risques d’infarctus. Du développement du fœtus et du nourrisson à la ménopause, en passant par les problèmes liés à l’adolescence : l’huile de foie de morue représente une source de bienfaits inépuisable pour tous les âges de la vie.

L’huile de foie de morue sous toutes ses formes
Sachant qu’une cuillerée d’huile de foie de morue comble 200% des besoins de l’organisme en Vitamine D, il est parfois utile de ranger ses à-priori dans ses vieux tiroirs. Quant aux frileux qui n’oseraient tenter l’aventure de l’absorber pure ou liquide, l’option de l’avaler en gélules ou en capsules au cours des repas les aideront à mieux l’assimiler, tant matériellement que psychologiquement. Généralement consommée en cure en automne et en hiver pour augmenter la résistance du corps au froid, qui l’a déjà associé à la gelée royale pour ses effets sur la croissance ?.