Le Ginkgo Biloba, arbre de vie et de longévité…
Né il y a plus de 200 millions d’années, le Gingko Biloba fait partie des arbres les plus anciens de la planète. Cultivé dès le XIIième siècle dans le sud-est de la Chine, en Corée puis au Japon, il n’apparait en Europe que 500 ans plus tard.

Un héros au-delà des légendes
Au cours de l’histoire, les faits nourrissent la légende. Seul survivant de la bombe atomique qui anéantit Hiroshima le 6 août 1945, sa réputation miraculeuse fait monter petit à petit les enchères. Sa longévité l’élèverait-il au rang des immortels ?

Une aide-mémoire « sur » naturelle !
La résistance herculéenne du Gingko Biloba face aux maladies, à la pollution ou encore aux changements climatiques passionne les scientifiques depuis les années 2000. Leurs études ont d’ailleurs pu attester son pouvoir neuro-protecteur sur la démence et la maladie d’Alzheimer. Mémoire, langage, concentration : par la synergie de ses actions dans le processus de micro circulation sanguine du cerveau (au niveau des cellules, des vaisseaux et du métabolisme), le Gingko Biloba contribue efficacement au maintien des performances cérébrales.

Un allié anti-âge puissant à toute épreuve !
Au-delà de ses bienfaits sur les fonctions cognitives, cette plante millénaire joue un rôle essentiel sur le ralentissement des effets du vieillissement. En limitant les dommages liés à l’oxygénation du sang, le Gingko Biloba préserve la dégradation des membranes cellulaires. Une antidote naturelle pour mieux traverser le temps et vivre bien au fil des âges !